close search
J’ai faim artwork

Lacrim

J’ai faim

  • Plus de 236 paroles
  • Nr1 Française plate-forme lyrique
  • Paroles certifiées

J’ai faim lyrics

[Couplet 1]
Regarde tes putes même pas capables d’agir eux mêmes
J’ai tellement la dalle j’crois bien que j’pourrais manger de la chaire humaine
J’srais vraiment choqué d’apprendre qu’il y a l’état au ciel
En ce moment j’aimerais me faire masser par une belle tahitienne
Moi, j’me laisse pas faire j’suis pas comme ceux qu’on désabuse
J’pense à ma folie, aux tonneaux de sky que j’ai déjà bu
Merde, j’ai déjà plus de nerfs éloignez vos touristes
Quand j’regarde ce que j’ai bédave, putain j’ai déjà fumer tout le rif
Ouais, ouais j’ressens du stress chez les épouses
C’est vrai que j’aime le luxe, mais j’trouve l’inspi dans les égouts
J’adopte une politique, je sais pas si vous plaît elle ?
Si on serait à l’ancien temps, combien j’aurais coupé de têtes ?
J’ai un 9 il faut m’laisser m’asseoir
D’appeler ce film “La Cité de Dieu” je trouve ça plus que blasphématoire
Nan, ils veulent notre bien, tu sais que tous mentent
Trop d’bavures, si les keufs auraient des tocs on serait tous morts

[Refrain]
J’suis venu braver les interdits, t’façons j’ai rien à perdre moi
J’ai plongé dans la benne d’ordure ma douche c’est mon label
Chez les hommes et femmes, j’vois qu’pas mal font les pachas
Alors qu’il y a des mecs qui sucent des bites et des crasseuses qui puent de la chatte
J’suis tristement réel, et par nos jours étonnamment
J’préfère voir mon fils au placard, qu’avoir une fille qui tourne à mort
(Oh, pah !) J’dis que le millénaire est grave gros
Rien que d’y penser à ces images j’ai mal au crâne

[Couplet 2]
Le rap d’aujourd’hui, franco faut leur dire qu’ils se détendent (beh ouais)
Moi je n’y vois que des bouffons qui prennent leur cote à Disneyland
Et puis entre quatre yeux ouais, t’es un petit bâtard
Ta mère la pute fera la passeuse vers le Détroit de Gibraltar (J’T’ENCULE !)
T’as besoin de quoi, j’ramène ça sur un coup d’fil
J’suis tellement taré qu’l’amour d’ma vie ce trouve dans un coffee
Soit t’es coopératif ou soit, ou soit on t’baise
Pour t’refaire ma vie entière faut un puzzle à 100 000 pièces
C’est comme les femmes, j’les vois pas que sous un angle
J’suis un bâtard avec les putes, avec les vraies je suis un ange
Oui, pourquoi voulez-vous que j’change de thème ?
J’avais 13 ans, j’faisais 1 mètre 30 j’prenais des chambres d’hôtel (ouais !)
C’que j’men foutais de l’école, de l’institution
Mon rêve s’était barré, j’en voulais sa restitution
À c’qui paraît, il faut du temps pour qu’on les cerne
Moi j’ai très tôt compris qu’mon père bossait pour une paye de misère

[Refrain]
J’suis venu braver les interdits, t’façons j’ai rien à perdre moi
J’ai plongé dans la benne d’ordure ma douche c’est mon label
Chez les hommes et femmes, j’vois qu’pas mal font les pachas
Alors qu’il y a des mecs qui sucent des bites et des crasseuses qui puent de la chatte
J’suis tristement réel, et par nos jours étonnamment
J’préfère voir mon fils au placard, qu’avoir une fille qui tourne à mort
(Oh, pah !) J’dis que le millénaire est grave gros
Rien que d’y penser à ces images j’ai mal au crâne

[Couplet 3]
J’les baise tous Nabil, je veux que tous lapident
Ils ont pas d’âme ni liasses de sang pour qu’ils m’sucent tous la bite
J’fais pas du rap afin d’être populaire
Neguez pour faire du rap moi j’ai des armes et mon dépôt puis l’herbe
Tire pas en l’air si le gendarme est là, gros
Une ‘teille de 4 litres de sky, wesh entamez-la
Mal au cœur pénétré comme un piercing
Qu’en R6 j’m’arrête j’te braque pour dire merci (Brrrrrrrraaaaaah!)
Il faut qu’je parte d’ici, j’suis trop surmené
J’suis en terrasse sur le toit du monde, une paire de lunettes sur le nez
J’suis en quête de racines, d’une bonne cage thoracique
J’suis tellement parano poto, qu’j’en dors assis
Ma gueule le tier-quar c’est pire qu’la Serbie
Avant y avait des armes, et la les ptits veulent d’jà s’en servir
Ouais, si tu rappes la rue y a mon label dans le game
Drogue, armes, liasses, diam’s, c’est d’la belle dentelle

[Refrain]
J’suis venu braver les interdits, t’façons j’ai rien à perdre moi
J’ai plongé dans la benne d’ordure ma douche c’est mon label
Chez les hommes et femmes, j’vois qu’pas mal font les pachas
Alors qu’il y a des mecs qui sucent des bites et des crasseuses qui puent de la chatte
J’suis tristement réel, et par nos jours étonnamment
J’préfère voir mon fils au placard, qu’avoir une fille qui tourne à mort
(Oh, pah !) J’dis que le millénaire est grave gros
Rien que d’y penser à ces images j’ai mal au crâne
J’suis venu braver les interdits, t’façons j’ai rien à perdre moi
J’ai plongé dans la benne d’ordure ma douche c’est mon label
Chez les hommes et femmes, j’vois qu’pas mal font les pachas
Alors qu’il y a des mecs qui sucent des bites et des crasseuses qui puent de la chatte
J’suis tristement réel, et par nos jours étonnamment
J’préfère voir mon fils au placard, qu’avoir une fille qui tourne à mort
(Oh, pah !) J’dis que le millénaire est grave gros
Rien que d’y penser à ces images j’ai mal au crâne

En poursuivant votre navigatio n sur klektiq.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Ok En savoir plus